Nouveau code de la route : ce qu'il faut retenir des nouvelles mésures


11 septembre 2020

Le conseiller chargé de la sécurité routiere, lieutenant  Taoufik Houssein a rappélé lors d'un point presse les nouvelles mesures du code de la route d'ores et déjà adoptées par le parlement et promulguées par le président de la République. Ces nouvelles mesures consistent à réduire les risques d'accidents de la route aux Comores. N'en déplaise à ceux qui ont profités jusqu'à là d'un système routier faible pour un pays pauvre comme les Comores.

Le nouveau code de la route va mettre un terme  à "la vente des permis" et mettre en place un système de permis de conduire biométrique. Ces nouveaux permis de conduire à puce pourraient contenir des "cartes bancaires" et comme dans plusieurs pays "la pièce d'identité" a fait savoir le lieutenant  Taoufik

Désormais les voitures des services étatiques devront se soumettre au contrôle des forces de l'ordre et devront obligatoirement avoir à leur possession une attestation d'assurance du véhicule. Les visites techniques leurs sont obligatoire au même titre que tous les autres automobilistes. Une nouvelle réforme des assureurs est bien claire. Ces derniers devront répondre à certaines conditions et devront désormais prendre en charge la responsabilité civile des passagers en cas d'accident. 

Le doyen de la sécurité Routière, Taoufik se rejouit d'un long travail qu'il a milité depuis plusieurs années de service. L'adoption de ce nouveau code de la route est une sacrée réussite pour lui car il permettra de limiter et sanctionner les usagers de la route. Il a rappelé le durcissement des sanctions pour tout manquement au respect du code de la route, notamment l'oubli de l'attestation d'assurance qui passe de  500Fc soit 1€  à 5 000FC soit 10€.

Le port de la ceinture de sécurité pour tous les passagers est

La nouvelle législation sur le code de la route rend obligatoire le port de la ceinture de sécurité pour les passagers à l'avant comme à l'arrière. Il faut savoir que le port de la ceinture de sécurité a été rendu obligatoire par des arrêtés ministériels. Le parlement vient de légiférer cette mesure et fixer des sanctions pour tout manquement. 

La mesure la plus escomptée par les comoriens est celle qui interdit les voitures à volant à droite. Ces voitures multipliaient les risques d'accident selon le lieutenant Taoufik. "Toutes les voitures en circulation peuvent continuer, mais aucune voiture à volant à droite ne pourra entrer aux Comores " a t-il rappelé. 

Enfin, le conseiller chargé de la sécurité routière nous a informé que le nouveau texte sera mis à la disposition du peuple comorien, les différentes préféctures, communes et localités seront chargées de mener une campagne de sensibilisation. 

La rédaction de Douniaweb 

Toute reproduction totale ou partielle de nos contenus, sans autorisation expresse ni citation de source, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Nous nous réservons le droit de poursuivre les contrevenants

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article