Lancement de la vaccination à Mwali, le gouvernement relève la manche le premier


11 avril 2021

Sous le Haut patronage de S.E.M, le Président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, la campagne nationale de vaccination contre la COVID-19 est officiellement lancée samedi 10 avril 2021 au CHN El Maarouf. 18 autorités ont reçu chacun la première dose du vaccin sinopharma contre la COVID-19. 

Ce dimanche 11 avril, à l’hôpital de Fomboni, en présence de SEM, le Président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, de la Ministre de la Santé, du Ministre de la Justice, le gouverneur de l’île de Mwali, Said Mohamed Fazul, son épouse, le ministre premier Bianrifi Tarmidhi, le coordinateur insulaire, Abdoul Anziz Hassanaly, le directeur de cabinet du gouverneur et 20 autres personnalités ont à leur tour été vaccinés.

 Des autorités qui montrent la voie, manifestant leur confiance en l’efficacité et l’utilité de la vaccination, comme moyen rapide et efficient dans la lutte contre cette pandémie. 

Cette campagne nationale vise prioritairement les catégories socio-professionnelles en première ligne et les plus vulnérables; à savoir, les forces de défense et de sécurité, la douane, le personnel de santé, les enseignants, les personnes âgées (plus de 60 ans) et celles souffrant de comorbidité. 

Ainsi, «Les Comores rejoignent la liste des pays africains qui ont entamé la vaccination de leurs populations, avec une première phase qui cible des groupes jugés prioritaires ou à risques».

Rappelons que deux doses de vaccin sont nécessaires pour être protégé de la COVID-19. La vaccination contre la COVID-19 est sûre, efficace et gratuite. Se faire vacciner, c’est aussi protéger les autres.

Cette campagne va durer jusqu’au mois d’août, afin de couvrir 60 % de la population comorienne sur l’ensemble du territoire.

Après cette cérémonie, les sites mobilisés sur l’île sont déjà opérationnels.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article